Francois Piquet, art contemporain, Guadeloupe

     
  ArtWork  
     
  Equation décoloniale  
     
  Timalle  
     
  Réparations  
     
  Utopie de la libération  
     
  Jean de Souche  
     
  Les Archipels du moi  
     
  Equipaje compartido  
     
  NOU  
     
  LE FER & LA PEAU  
     
  Mounpapyé  
     
  Sculptures monumentales tréssées  
     
  Darboussier  
     
     
     
  Résidences  
     
  Expositions  
     
  Bio  
     
     
     
  Autres projets  
     
  Art & espace public  
     
  Scolaires et Ateliers  
     
  Milieu hospitalier  
     
  Autres formes  
     
     
     
     
   
     
  www.francoispiquet.com  
     
   
       
   
       
   
Colonnisations
Lames de fer tréssées, bois, vis.
Hauteur 300 cm. Socle temporaire (400 x 300 x 15). 2017
 
 

Les lames de fer utilisées pour dresser ces deux colonnes proviennent de l'ancienne usine sucrière Darboussier, dorénavant site du Memorial ACTe.
Le tressage de ces fragments de l'histoire du lieu, symbôles d'une histoire plus vaste toujours en construction, participe des processus de Réparation, en créant du dialogue, des ponts sémantiques, des points de renaissance et de reconnaissance entre des représentations parallèles d'une histoire partagée.
Ce dyptique formalise des constructions parallèles du roman national, des récits identitaires, historiques et mémoriels au sein des sociétés issues de la traite négrière et de la colonisation.
Selon qu'on les regarde vers le passé, ou vers le futur, ces 2 sculptures accotées sont érigées vers une utopie collective ou dans une déshumanisation écrasante et mortifère.

 
 
"Colonnisations"
The iron blades braided to form these two columns come from the former sugar factory Darboussier, where now stands the Memorial ACTe (Guadeloupe).
The braiding of these historical fragments, symbols of a larger history still under construction, participates in the processes of Reparation, creating dialogue, semantic bridges, points of rebirth and recognition between parallel representations of a shared history.
This dyptich formalizes parallel constructions of the national story, identitary, historical and memorial narratives within societies stemming from the slave trade and colonization.
Depending on whether we look at them in the past or in the future, these two sculptures are erected to a collective utopia or in an overwhelming and deadly dehumanization.
   
 
 
 
 
      Voir "Résidence à Sainte-Anne"
       
 

Les grandes sculptures en lames de fer tréssées :

Minotaure mawoné - Colonnisations - You&Me
Bèf chapé lizin
- Devoir de mémoire - la dette - Caricom - Barbarie, l'humanité mise à sac - Unité Kerviel - Dans un fauteuil - En blanc -

       


François Piquet, 169 rue Lethière, 97180 Sainte-Anne, Guadeloupe - +590 (0)590 47 08 94 - +590 (0)690 36 86 24
contact@francoispiquet.com